3,839,696
Élèves formés
Une étudiante de l’Alberta ayant enseigné le Programme de RCR au secondaire d’ACT à ses camarades se prépare à devenir ambulancière

Une étudiante de Lethbridge, Dominique Pietras, 18 ans, enseigne le Programme de RCR au secondaire d’ACT à ses camarades depuis qu’elle l’a elle-même appris en 10e année.

Après avoir consacré une bonne partie de sa vie d’étudiante à la formation en premiers soins, elle termine ses études à l’école secondaire Catholic Central en projetant de devenir ambulancière.

L’école que fréquente Dominique est spéciale en ce sens qu’elle permet une spécialisation en médecine sportive.

« Je montre de la passion pour tout ce que je fais et je suis fière de mes connaissances de base en premiers soins », dit Dominique.

« J’ai trouvé que le Programme de RCR au secondaire d’ACT était très bien », dit-elle. « J’ai aimé pouvoir faire la formation avec des mannequins de pratique. »

« Cela m’a donné un grand sens des responsabilités et je suis fière de maintenir mes compétences à niveau », dit Dominique. « Je n’aurais même pas songé à obtenir la certification si je n’avais pas suivi ce cours. Je n’aurais donc pas découvert ce que je voulais faire. »

Après avoir suivi le programme à l’école en plus d’autres cours de premiers soins, Dominique a eu à mettre en pratique ses compétences à quelques reprises durant sa carrière à l’école secondaire. Elle a bandé des chevilles sur les terrains sportifs, a vérifié le pouls des personnes ayant des difficultés à respirer et, à une occasion, elle a porté secours à quelqu’un qui s’étouffait en mangeant un bonbon à la piscine communautaire où elle travaillait

« Je voulais seulement qu’elle se remette à respirer. J’ai réussi à dégager sa gorge avec mon doigt et ensuite j’ai commencé à faire les insufflations », dit Dominique. « J’ai tout de suite pensé à mes formations en premiers soins et en RCR. Rien d’autre n’a traversé mon esprit. Je n’ai fait qu’obéir à mon instinct. »

Mais Dominique ne s’est pas contentée de suivre sa propre formation, elle a également assisté ses professeurs lors de l’enseignement du programme aux autres élèves. Durant sa dernière année d’études, la Fondation ACT, en collaboration avec la Fondation STARS, a honoré Dominique en lui décernant un Prix de Leadership pour son travail.

« J’enseigne la RCR à mes camarades dans les classes de médecine sportive et je montre aux élèves la bonne technique », explique Dominique qui forme également d’autres élèves en premiers soins pour les athlètes en leur montrant, entre autres, la façon de bander les chevilles et les poignets ou, encore, en leur apprenant à identifier les signes d’urgence.

« Dominique est très dévouée, elle est consciencieuse et très amicale envers ses camarades », mentionne Diane Delbello, son enseignante en éducation physique. « Elle est merveilleuse. Elle est très confiante et très calme. Elle se consacre aux premiers soins et ses élèves la respectent pour cela. »

« J’ai reçu plusieurs compliments de la part des entraîneurs », poursuit Diane. « Ils comptent sur elle et elle fait maintenant autant partie de l’équipe des entraîneurs qu’elle fait partie du groupe des élèves. »

« Dominique nous impressionne beaucoup avec toutes les initiatives qu’elle a prises afin d’aider les enseignants à apprendre à ses compagnons à sauver des vies », affirme Sandra Clarke, directrice générale de la Fondation ACT. « Nous sommes ravis de lui décerner le Prix de Leadership étudiant d’ACT. Elle est un exemple parfait de leadership communautaire et un modèle pour ses camarades. »

« STARS félicite Dominique pour sa réussite, son leadership dans la communauté et pour sa volonté de changer les choses », affirme le Dr Greg Powell, président de la Fondation STARS.

« Les compétences acquises par le biais du Programme de RCR au secondaire d’ACT vont bien au-delà de la réponse immédiate en situation d’urgence », continue le Dr Powell. « La formation permet également d’acquérir des compétences vitales et transmissibles en ce qui a trait à la prise de décision rapide et au choix des gestes à poser lorsque nécessaire. Nous sommes fiers d’être partenaires de la Fondation ACT et de supporter de telles compétences vitales et techniques, et de leadership. »

Dominique fait preuve d’humilité lorsqu’on lui parle de l’enseignement auprès de ses camarades et de son aide en situation d’urgence.

« J’aime tout simplement cela », dit-elle. « Je trouve cela intéressant, c’est amusant et je pense que c’est une bonne façon d’acquérir de l’expérience que d’apprendre aux autres gens ce que j’aime faire. »

« Pourquoi ne pas être un leader et se démarquer? », dit-elle. « Je suis très fière de ce que je fait. »

La mise sur pied du Programme de RCR au secondaire d’ACT a eu lieu à l’école de Dominique grâce à l’aide généreuse des partenaires, tant au niveau communautaire que provincial, ce qui a permis de donner gratuitement les mannequins, les ateliers de formation des enseignants et les ressources didactiques. Les partenaires communautaires à Lethbridge sont le Club Kiwanis de Green Acres, alors que les partenaires provinciaux du programme en Alberta sont Alberta Education et la Fondation STARS (un des partenaires fondateurs dans cette province).

Les principaux partenaires qui soutiennent le programme au Alberta et à travers le Canada sont des entreprises du secteur de la recherche pharmaceutique: AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb Canada, Pfizer Canada et sanofi-aventis. Ils fournissent à ACT son financement de base et partagent l’objectif national de la Fondation, soit de promouvoir la santé et d’apprendre aux Canadiens à sauver des vies.

La Fondation (ACT) des soins avancés en urgence coronarienne est un organisme de bienfaisance maintes fois primé ayant pour mission de mettre en place un programme de RCR dans les écoles secondaires du Canada. ACT organise le financement nécessaire afin que soient donnés gratuitement aux écoles les mannequins, les ateliers de formation des enseignants, les manuels et le matériel scolaire, et aide également les écoles à rendre le programme viable à long terme. Les enseignants apprennent la RCR à leurs élèves dans le cadre du programme scolaire. Jusqu’à maintenant, plus de 900 000 jeunes ont reçu la formation en RCR par le biais du Programme de RCR d’ACT.