3,752,224
Élèves formés
Un enseignant du Québec intervient quand une femme s’effondre

À la fin d’un après-midi du mois de février, Joël venait d’enseigner la RCR à sa dernière classe d’éducation physique de la journée et comme il devait faire quelques achats avant de rentrer chez lui, il s’est arrêté dans une épicerie de son quartier.

Une fois rendu Joël a aperçu une femme qui venait de s’effondrer, entourée d’un groupe de spectateurs qui essayaient de lui venir en aide. La femme semblait à demi consciente et souffrait de spasmes musculaires; Joël est immédiatement intervenu. « Je suis allé lui sécuriser la tête, dit Joël. Son état de conscience se détériorait. Elle ne répondait pas mais je la gardais éveillée en lui demandant des questions. »

Comment réagir à une situation d’urgence est l’un des principaux volets du Programme de RCR et de défibrillation au secondaire d’ACT, mis sur pied en 2009 à l’École secondaire de Grande-Rivière, à Aylmer, Québec. « Ça faisait déjà quelques semaines que j’enseignais les rituels pour vérifier les lieux et l’état de conscience pour que l’élève soit détendu lorsqu’il intervient dans une situation d’urgence. »

« Au début, quand je me suis approché de la victime, j’ai pris le temps d’évaluer la situation. Je voyais bien que personne ne savait quoi faire lorsqu’un étudiant en techniques ambulancières m’a offert son aide. Alors je me suis assuré que quelqu’un appelle le 9-1-1 et j’ai continué à assister la femme jusqu’à l’arrivée des ambulanciers. Je venais d’appliquer ce que j’enseignais. »

Joël est un partisan du programme d’ACT; celui-ci a été mis sur pied à son école grâce au soutien du gouvernement du Québec, à l’échelle provinciale, et à l’appui des partenaires issus du secteur de la santé, à savoir AstraZeneca Canada, Pfizer Canada et Sanofi.

« Le Programme d’ACT est vraiment accessible et c’est gratifiant de savoir que tu offres à tous les étudiants d’un niveau scolaire le pouvoir de sauver des vies. Pour nous, c’est une cohorte de 200 à 300 nouveaux premiers répondants disponibles pour notre communauté! »

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance national, mainte fois primé dont la mission est d’enseigner la RCR et la défibrillation dans toutes les écoles secondaires du Canada. ACT trouve le financement nécessaire pour que les écoles reçoivent les mannequins et que les enseignants soient formés, et elle guide les écoles dans la mise sur pied d’un programme viable. A ce jour, plus de 2,6 million de jeunes ont appris la RCR de leurs enseignants par l’entremise de ce programme salvateur.