3,839,696
Élèves formés
Des enseignants de la Colombie-Britannique sauvent la vie d’un élève grâce à la RCR et à la défibrillation

Par un après-midi de février à Port Coquitlam, en Colombie-Britannique, les professeurs d’éducation physique Brad et John dirigeaient les activités prévues de leurs élèves. Les élèves étaient en train de constituer les équipes lorsque l’un d’entre eux s’est soudainement effondré sur le plancher.

Aaron, un adolescent de 14 ans, venait de subir un arrêt cardiaque.

Au cours de ces premières minutes critiques, Brad et John ont réagi rapidement en retournant Aaron pour faire une première évaluation de son état : il ne réagissait et ne respirait plus. Ils ont demandé à quelqu’un d’appeler immédiatement le 911; deux autres enseignants les ont aussitôt rejoints. Les quatre enseignants ont rapidement uni leurs efforts pour sauver la vie de l’élève de 9e année.

« J’ai repéré l’endroit où faire les compressions, j’ai commencé à faire la RCR et j’ai maintenu le rythme, confie Vern, qui est chef du département d’éducation physique. Je suis resté très calme lorsque j’ai fait la RCR; je me suis concentré sur le compte. Je savais qu’il fallait faire quelque chose. »

Pendant que John faisait la respiration artificielle, Casey est allé chercher le défibrillateur de l’école et a préparé celui-ci. « Après une première analyse de l’état d’Aaron, le DEA nous a commandé d’appuyer sur le bouton Choc, ajoute Casey. Son pouls est revenu après le premier choc. » Les enseignants ont continué à faire des compressions jusqu’à l’arrivée des ambulanciers paramédicaux.

À l’hôpital, la famille d’Aaron lui a expliqué ce qui s’était passé : « On m’a dit que j’avais perdu connaissance pendant le cours d’éducation physique et que les profs m’ont fait la RCR, explique Aaron. Ils m’ont sauvé la vie. » Étonnamment, Aaron est retourné à l’école à peine deux semaines plus tard.

Les enseignants attribuent leur bonne préparation tant à la formation qu’ils ont reçue qu’à celle qu’ils donnent chaque année aux nouveaux élèves dans le cadre du Programme de RCR au secondaire d’ACT. « Ça n’a pas été compliqué de faire des compressions thoraciques », ajoute Vern. « Cet incident démontre à quel point c’est important, pour nos élèves comme pour nous, conclut Brad. C’est une compétence fondamentale que tout le monde devrait avoir. »

Le programme de RCR a été mis sur pied à l’école secondaire Terry Fox en 2006, grâce au généreux soutien de partenaires, lequel a permis d’acquérir les mannequins et le matériel pédagogique et de former les enseignants. La First West Foundation (anciennement connue sous le nom d’Envision Credit Union Charitable Foundation) est la principale partenaire locale à Port Coquitlam. Le BC Emergency Health Services (BCEHS) et le BC Ambulance Service (BCAS) sont les partenaires provinciaux d’ACT.

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance national, mainte fois primé dont la mission est d’enseigner la RCR et la défibrillation dans toutes les écoles secondaires du Canada. ACT trouve le financement nécessaire pour que les écoles reçoivent les mannequins et que les enseignants soient formés, et elle guide les écoles dans la mise sur pied d’un programme viable. A ce jour, plus de 2,6 million de jeunes ont appris la RCR de leurs enseignants par l’entremise de ce programme salvateur.