3,868,096
Élèves formés
Une adolescente d’Ottawa sauve son frère de l’étouffement

C’était en début de soirée et Hedaya, 14 ans, aidait son frère Madhi, 11 ans, avec ses devoirs. Ils se trouvaient au sous-sol et Hedaya, qui aide son frère tous les soirs, espérait qu’ils auraient terminé bientôt. « Je pensais à mes propres devoirs et à mon examen de mathématique du lendemain », dit-elle. « Il fallait terminer son travail avant que je puisse commencer le mien. »

Tandis que Hedaya jetait un coup d’œil au travail de Madhi, ce dernier essayait de sortir une petite menthe de son contenant pour la mettre dans sa bouche. « Je tenais le paquet au-dessus de ma bouche et j’avais la tête penchée par en arrière », dit-il. « Je secouais le pot pour qu’une menthe tombe dans ma bouche. »

Mahdi en a eu plus qu’il en voulait. Un grand nombre de menthes sont tombées et se sont logées dans sa gorge.

« Il a levé la tête pour me regarder et son visage était vraiment rouge », dit Hedaya. « J’ai pensé qu’il plaisantait. »

Il a couru jusqu’à la salle de bain. Hedaya l’a suivi. Il avait du mal à respirer et il essayait de boire un peu d’eau.

Hedaya a su qu’elle devait réagir. « Il ne pouvait pas respirer du tout. Il étouffait », dit-elle. « Je me suis placée derrière lui et j’ai fait la manœuvre de Heimlich en poussant vraiment fort. » Les menthes sont sorties et sont tombées dans l’évier.

« Je n’ai jamais pensé que quelque chose comme cela allait se produire. Je n’ai jamais pensé que je sauverais la vie de quelqu’un », dit-elle. Le jour même, elle a mis de l’argent dans la tirelire familiale. Ce geste fait partie du rituel islamique et est un gage de reconnaissance pour une vie sauve.

Hedaya a appris à sauver des vies par l’entremise du Programme de RCR au secondaire d’ACT à l’école Ottawa’s Glebe Collegiate. Depuis, elle l’a enseigné à sa mère.

Son jeune frère dit qu’il est impressionné par la rapidité d’action de sa soeur. « Je ne savais même pas qu’elle savait quoi faire », dit Madhi. « Si elle n’avait pas été en bas avec moi, je n’aurais pas survécu. »

Le Programme de RCR au secondaire d’ACT a été rendu possible à l’école de Hedaya grâce à l’appui généreux des partenaires, tant au niveau communautaire que provincial, qui a permis que soient donnés aux écoles les mannequins, la formation des enseignants et les ressources didactiques. Le partenaire communautaire principal à Ottawa est le Club Kiwanis d’Ottawa. Le partenaire qui a permis l’impression des manuels des élèves est le Ottawa Citizen. Les partenaires provinciaux du programme sont le gouvernement de l’Ontario, Hydro One, Shoppers Drug Mart et la Fondation Trillium de l’Ontario.

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance national, mainte fois primé, dont la mission est d’établir l’enseignement de la RCR dans les écoles secondaires du Canada. ACT amasse les fonds pour que soient donnés les mannequins, la formation des enseignants et les autres ressources didactiques. Elle guide les écoles dans la mise sur pied d’un programme viable. Les enseignants apprennent la RCR à leurs élèves dans le cadre du programme scolaire régulier.

Les partenaires principaux qui appuient le programme en Ontario et à travers le Canada sont des compagnies issues du secteur pharmaceutique : AstraZeneca Canada, Bristol-Myers Squibb Canada, Pfizer Canada et sanofi-aventis. Ils fournissent à ACT son financement de base et ils partagent le même objectif que la Fondation, soit de promouvoir la santé et d’apprendre aux Canadiens à sauver des vies.