3,868,096
Élèves formés
Un élève applique les techniques d’ACT lors d’une situation d’urgence

David venait tout juste de quitter le supermarché quand il a remarqué un homme d’un certain âge affaissé dans le siège du conducteur.

« Il était penché et semblait dormir », mentionne David qui avait complété, quelques semaines auparavant, une formation dans le cadre du Programme de RCR au secondaire d’ACT. « Je ne savais pas si il respirait. »

David, alors âgé de 16 ans, s’est rapidement approché du véhicule et a commencé à parler à l’individu par la fenêtre baissée.

« Je lui ai dit “Monsieur, m’entendez-vous?” Il n’y avait pas de réponse », affirme David. « Alors j’ai passé ma main par la fenêtre et je l’ai secoué doucement. »

« Il ressemblait à une poupée de cire et ses yeux étaient vitreux », dit David. « Je pensé ” Mon Dieu, cet homme est peut-être mort. “»

David a donc demandé à l’ami qui l’accompagnait et qui avait suivi la même formation de retourner au magasin pour demander de l’aide. Un autre passant dans le stationnement a appelé le 911.

« J’ai cherché son pouls et il n’y avait rien », explique David qui, suivant les instructions du téléphoniste 911, a sorti l’homme hors du véhicule.

« Nous avons étendu un manteau sous sa tête et j’ai immédiatement commencé à pratiquer la RCR », dit David. « À l’école, mon professeur nous avait dit qu’il fallait simplement rester calme, alors pour commencer, j’ai relevé son menton afin de dégager ses voies respiratoires, j’ai écouté pour entendre sa respiration, j’ai fait deux insufflations et ensuite 30 compressions. »

David a continué à pratiquer la RCR jusqu’à l’arrivée des policiers et des ambulanciers qui ont pris la relève.

« On ne pouvait croire à ce qui venait de se passer », dit David. « C’était vraiment triste, mais tout le monde disait que je n’aurais rien pu faire de plus. »

Les enseignants de David ainsi que ses parents sont très fiers qu’il ait pu mettre en pratique ces compétences et qu’il ait eu le courage d’essayer de sauver la vie de quelqu’un.

« Nous sommes très fiers de lui et la façon dont il a réagi face à cette situation nous impressionne », mentionne le père de David, Brian.

« Les médecins lui ont dit qu’il a fait tout ce qu’il fallait et qu’il a fait un excellent travail », poursuit Brian. « Nous étions complètement stupéfaits et tellement fiers de lui. »

« Cela ne m’étonne pas du tout que David se soit avancé et ait essayé d’aider », mentionne Hugh, directeur-adjoint et responsable du département d’éducation physique à l’école New Norway. « C’est un très bon leader à notre école et ce, depuis plusieurs années. Il a un effet positif sur les autres élèves et il est toujours naturellement porté à faire ce qu’il faut. »

« Je suis tellement reconnaissant de voir que les jeunes se souviennent de ce que nous leurs enseignons et qu’ils aient le cran de le mettre en pratique », dit Hugh.

David souhaite que tous les jeunes suivent une formation en RCR et il supporte maintenant ardemment cette cause.

« Je me suis rendu compte que l’homme était déjà décédé et c’était vraiment dommage », dit David. « Mais je sais maintenant que j’ai l’instinct et les compétences nécessaires pour faire face à une situation d’urgence si cela se présente à nouveau. »

« Avant de suivre ce cours, je ne savais pas comment faire cela, alors, le Programme d’ACT m’a préparé à rester calme et je crois avoir fait du bon boulot », dit-il.

« C’est vraiment important d’enseigner cela au jeunes parce qu’il y a plusieurs situations dans lesquelles ils pourraient être les premiers arrivés sur la scène », mentionne David. « C’est quelque chose qu’il est important pour tout le monde de connaître afin que nous ayons tous la chance de sauver une vie. »

Le Programme de RCR au secondaire d’ACT a été possible à New Norway grâce au soutien généreux des partenaires d’ACT en Alberta: la Fondation STARS, partenaire fondateur du programme, et le ministère de l’Éducation de l’Alberta. Les mannequins et les ressources didactiques furent offerts gratuitement Les mannequins et les ressources didactiques ont ainsi pu être donnés gratuitement à l’école et les enseignants ont été formés pour devenir instructeurs en RCR auprès de leurs élèves.

Les partenaires principaux d’ACT sont des compagnies provenant du secteur de la recherche pharmaceutique : AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb Canada, Pfizer Canada et sanofi-aventis. Ils fournissent à ACT son financement de base et partagent le même objectif national de la Fondation, soit de promouvoir la santé et d’apprendre aux Canadiens à sauver des vies.

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance primé dont la mission est d’instaurer l’enseignement de la RCR dans toutes les écoles secondaires du Canada. ACT amasse des fonds pour que soient donnés aux écoles les mannequins, la formation des enseignants, les manuels et tout autre matériel. La Fondation assiste également les écoles dans la mise sur pied du programme afin d’en assurer la viabilité à long terme. Les enseignants apprennent la RCR à leurs élèves dans le cadre du programme régulier de formation. À ce jour, plus de 900 000 jeunes ont appris la RCR par le biais de ce programme salvateur.