3,793,120
Élèves formés
Deux étudiantes sauvent la vie d’un jeune homme

Levi suivait un entraînement rigoureux dans le but de devenir pompier forestier. Au printemps dernier, alors qu’il courait, il s’est effondré, terrassé par un arrêt cardiaque soudain.

Le même jour, Candace et Cassie étaient sorties faire du jogging dans le parc, près de leur ancienne école secondaire. « Nous suivions notre chemin habituel quand les choses ont changé subitement », se souvient Candace. « Tout d’un coup, nous avons entendu les cris de deux femmes derrière le terrain de baseball qui demandaient qu’on appelle le 911. »

« Nous nous sommes précipitées et nous avons trouvé les deux femmes qui pratiquaient la RCR sur un jeune homme », se souvient Cassie. « On pouvait voir que les femmes étaient fatiguées, alors Candace et moi avons pris la relève. » Les femmes qui avaient commencé la RCR sont Heather et Daryle.

« Il était vraiment blanc. Je n’avais jamais vu quelqu’un de cette couleur avant. Ce fut un choc », décrit Cassie. « Mais, je me suis souvenue de ma formation en RCR : j’ai stabilisé sa tête et j’ai fait le bouche-à-bouche tandis que Candace a commencé à faire des compressions thoraciques. Nous avons continué à faire cela en alternant parmi nous quatre et sa couleur s’est vraiment améliorée. »

Candace, Cassie et même Levi avaient tous appris la RCR à leur école secondaire où la Fondation ACT a mis sur pied le programme.

À l’hôpital, Levi a reçu un diagnostic de syndrome du QT long, une maladie héréditaire rare, qui trouble le rythme cardiaque et qui peut entraîner des battements cardiaques rapides et désordonnés et même, parfois, un arrêt cardiaque soudain. On a depuis posé un défibrillateur à Levi pour aider à régulariser son rythme cardiaque.

« Ces deux jeunes filles, même si je passe très peu de temps avec elles dans ma vie, sont comme des sœurs pour moi. Les minutes qu’elles ont passées à me ramener à la vie, quel impact », s’exclame Levi. « Cela m’est arrivé et c’est arrivé à tant d’autres jeunes. De nombreux décès auraient pu être évités si quelqu’un sur le terrain, quelqu’un dans les tribunes, juste quelqu’un, avait eu une formation en RCR. »

Cassie est d’accord. « C’est tellement important que chacun apprenne la RCR parce que, comme dans notre cas, cela peut sauver une vie. En exposant les gens à un jeune âge, cela les sensibilise et cela rehausse leur niveau de confiance. »

« Je veux dire, c’est phénoménal », dit Levi. « J’ai survécu et je courais tout seul par un jour de pluie à North Vancouver. Le coin où j’étais, à côté de l’école secondaire, est probablement le seul endroit où je pouvais être sauvé. À plusieurs égards, c’est assez miraculeux. »

« Nous ne comprenons pas que tout peut nous être enlevé en un seul instant », affirme Lévi.

« Du point de vue d’un jeune de 18 ans, quand tu pratiques un sport et que tu es au sommet de ta forme, cela ne te vient même pas à l’idée que quelque chose de la sorte, qui change ta vie, peut t’arriver. Je ne me sens pas différent aujourd’hui », poursuit-il. « Je vois encore le jeune qui courrait tous les jours sous la pluie, qui s’entraînait et qui faisait des tractions. Je vois toujours ce “moi” qui est mort cette journée-là. »

Le Programme de RCR au secondaire d’ACT a été mis sur pied à l’école secondaire de Candace, Cassie et Levi grâce au généreux soutien communautaire et provincial qui a permis de donner à l’école les mannequins, la formation des enseignants et le matériel scolaire. Les principaux partenaires communautaires sont First West Foundation, BC Hydro Employees’ Community Services Fund (HYDRECS) et RBC. Les partenaires provinciaux du programme sont le British Columbia Ambulance Service (BCAS) et le syndicat des ambulanciers, le Ambulance Paramedics de Colombie-Britannique – CUPE Local 873.

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance national, mainte fois primé dont la mission est d’enseigner la RCR et la défibrillation dans toutes les écoles secondaires du Canada. ACT trouve le financement nécessaire pour que les écoles reçoivent les mannequins et que les enseignants soient formés, et elle guide les écoles dans la mise sur pied d’un programme viable. A ce jour, plus de 1,8 million de jeunes ont appris la RCR de leurs enseignants par l’entremise de ce programme salvateur.

Les partenaires issus du secteur de la santé qui soutiennent le programme d’ACT en Colombie-Britannique et à travers le Canada sont : AstraZeneca, Pfizer Canada et Sanofi. Ils fournissent à ACT le financement de soutien et ils partagent l’objectif national de la Fondation, soit de promouvoir la santé et apprendre aux Canadiens à sauver des vies.