3,752,224
Élèves formés
Un enseignant sauve son élève suite à un arrêt cardiaque

Par un après-midi d’octobre, Mathieu Dubé, enseignant d’éducation physique à l’école Hubert‑Maisonneuve, se rendait au parc avec ses élèves lorsqu’on l’informa qu’une jeune fille du groupe s’était effondrée près de l’école. Immédiatement, Mathieu se précipita vers la jeune fille. « Elle était en arrêt respiratoire et la couleur de sa peau était déjà changée, » se rappelle-t-il. Rapidement, il appela le 9-1-1 et demanda à quelques étudiants d’aller chercher de l’aide et de trouver un défibrillateur.

Avec l’aide de Sylvie Brunet, la surveillante de l’école, il commença le massage cardiaque sur la jeune fille. « J’ai commencé le massage cardiaque, Mathieu a fait les insufflations, ensuite j’ai repris les insufflations et Mathieu a fait le massage cardiaque » raconte Sylvie, démontrant le bon travail d’équipe durant la situation.

À l’aide du défibrillateur de l’école, Mathieu et Sylvie ont été en mesure d’administrer un choc sur la jeune fille avant l’arrivée des policiers et des ambulanciers. « Une fois sur place, les ambulanciers ont installé leur propre défibrillateur. Puis ils nous ont laissé continuer la RCR parce qu’ils voyaient qu’on travaillait bien, » témoigne l’enseignant. Après l’administration d’un deuxième choc, le pouls de la jeune fille a repris, puis elle a été transportée à l’hôpital par les ambulanciers.

Sylvie et Mathieu passèrent la fin de semaine inquiets, jusqu’à l’arrivée des nouvelles confirmant que la jeune fille se portait bien grâce à leur aide. « J’ai maintenant le droit à un câlin quelque fois par semaine, » dit Sylvie à propos de la jeune fille, qui est maintenant retournée à l’école.

Mathieu a été formé en RCR par Benoît Lorrain, le maître-instructeur du programme d’ ACT. « Être capable de réagir rapidement est notre devoir de citoyen. Plus il y a de gens qualifiés en RCR et plus nous sommes tous en sécurité, » témoigne Benoît.

Parlant du programme de RCR d’ACT Mathieu dit : « La Fondation ACT m’a permis de m’impliquer à nouveau, de réaliser que dans le milieu scolaire la RCR est importante et de sensibiliser les jeunes à apprendre la RCR. C’est important qu’il y ait le plus de monde possible qui sachent faire le minimum, surtout maintenant que la technique est très simple! »

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance national, maintes fois primé dont la mission est d’enseigner la RCR et la défibrillation dans toutes les écoles secondaires du Canada. ACT trouve le financement nécessaire pour que les écoles reçoivent les mannequins et que les enseignants soient formés, et elle guide les écoles dans la mise sur pied d’un programme viable. A ce jour, plus de 3,2 million de jeunes ont appris la RCR de leurs enseignants par l’entremise de ce programme qui sauve des vies.