3,868,096
Élèves formés
Une ville des É.-U. proclame un jour en l’honneur

L’adolescent d’Ottawa prenait sa douche matinale. Il se préparait en vue d’une journée de plaisir avec ses amis à Dublin, en Ohio, où il séjournait durant les vacances en compagnie de son jeune frère Jakob. C’est alors que ce dernier est arrivé en trombe dans la salle de bain.

« Charlene est morte, » a-t-il dit. Charlene, 45 ans, était la mère de Jonathan, 15 ans, l’ami d’Adam, ainsi que leur hôtesse durant ces vacances de fin d’été.

« J’ai été secoué », dit Adam. « Je suis sorti de la douche, j’ai enfilé mon pyjama et j’ai dévalé les escaliers. Je suis entré dans la salle de séjour et je l’ai juste regardée pendant deux ou trois secondes. »

Quelques mois à peine avant ce jour du mois d’août, Adam avait appris la RCR, à l’école secondaire Sacred Heart, par l’entremise du Programme de RCR au secondaire d’ACT. Il se souvenait de ce qu’il avait appris et il a entrepris les étapes tandis que Jonathan appelait le 911.

L’adolescent a pratiqué la RCR jusqu’à l’arrivée des policiers et des pompiers. « J’espérais me réveiller de ce rêve, » dit Adam, qui n’a jamais cessé d’essayer de réanimer la mère de son ami.

Bien que Charlene n’ait pas survécu, l’intervention d’Adam a prolongé sa vie de 30 heures. Ce temps précieux a donné l’occasion à sa famille de lui dire au revoir.

« Adam nous impressionne tellement, » dit sa mère, Connie.

Son courage et sa rapidité d’action ont également eu un impact sur la ville de Dublin. Le 1er octobre 2007, une cérémonie spéciale a été tenue en son honneur durant laquelle le 2 octobre 2007 a été proclamé « Journée d’Adam ».

Les policiers qui ont répondu à l’appel assistaient à la cérémonie pour le féliciter. « Du point de vue de la police, il est très encourageant de voir qu’une jeune personne essaye de sauver la vie de quelqu’un », dit Tim, caporal de la police de Dublin. « Nous sommes très fiers d’Adam. »

Quant à Rob, le professeur d’éducation physique qui a enseigné la RCR à Adam à l’école secondaire Sacred Heart au printemps, il est fier de la façon dont son ancien élève a réagi et il prévoit se servir de cette histoire comme exemple dans la classe. « Si vous avez certaines connaissances et un peu de préparation, les chances seront meilleures que vous réagissiez correctement », dit Rob.

Le Programme de RCR au secondaire d’ACT a été rendu possible dans l’école d’Adam grâce à l’appui des partenaires, tant au niveau communautaire que provincial, qui a permis que soient donnés aux écoles les mannequins, la formation des enseignants et les ressources didactiques. Le partenaire communautaire principal à Ottawa est le Club Kiwanis d’Ottawa. Le partenaire qui a permis l’impression des Manuel de l’élève est le Ottawa Citizen. Les partenaires provinciaux du programme sont le gouvernement de l’Ontario, Hydro One, Shoppers Drug Mart et la Fondation Trillium de l’Ontario.

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance national, mainte fois primé, dont la mission est d’établir l’enseignement de la RCR dans les écoles secondaires partout au Canada. ACT amasse les fonds pour que soient donnés aux écoles les mannequins, la formation des enseignants, les manuels et les autres ressources. Elle guide les écoles dans la mise sur pied d’un programme viable. Les enseignants apprennent la RCR à leurs élèves dans le cadre du programme scolaire régulier.

Les partenaires principaux qui appuient le programme en Ontario et à travers le Canada sont des compagnies issues du secteur de la recherche pharmaceutique : AstraZeneca Canada, Bristol-Myers Squibb Canada, Pfizer Canada et sanofi-aventi. Ils fournissent à ACT le financement de base et ils partagent le même objectif que la Fondation, soit de promouvoir la santé et d’apprendre aux Canadiens à sauver des vies.