3,752,224
Élèves formés
Un jeune sauve la vie d’un étranger quelques jours avant Noël

Lors d’un après-midi neigeux du mois de décembre, Lane et son épouse Jessica étaient en route vers un café-restaurant pour une réunion d’affaires. « Je venais de pousser mon auto pour la dégager d’un banc de neige » se remémore Lane.

Puis, il se souvient d’être sur une rue très achalandée, face à la circulation en sens inverse, et il s’est effondré, inconscient, sur le bord de la route.

Dès que Jessica a réalisé que son mari venait de subir un arrêt cardiaque, prise de panique elle s’est mise à hurler : « Est-ce que quelqu’un connaît la RCR? »

C’est à ce moment-là que Dylan, un étudiant de 19 ans qui attendait l’autobus, s’est précipité vers Lane.

« J’ai vu un homme par terre, le visage bleu » se rappelle Dylan.

Dylan, aidé de citoyens-témoins, a tiré Lane sur l’accotement pendant que Jessica signalait le 9 1 1. Puis, il a immédiatement commencé la RCR, une habileté apprise à l’école.

« Une fois rendu à l’hôpital, on m’a dit qu’il était dans un état stable » indique Dylan. « Son épouse m’a serré dans ses bras et m’a remercié d’avoir sauvé le vie de son mari. »

« A mon réveil à l’hôpital, mon épouse m’a dit qu’un jeune homme appelé Dylan m’avait sauvé la vie avec la RCR » affirme Lane.

Lois, la mère d’accueil de Dylan était particulièrement fière de son fils adoptif. « Il est revenu à la maison, cette journée là, trempé de sueur. Il m’a dit me “Maman je crois que j’ai sauvé un homme. Je crois que je l’ai sauvé” », explique-t-elle.
« Je n’ai jamais pensé que j’aurais besoin de me servir de la RCR de ma vie » explique Dylan. « Pourtant, cette journée-là, un homme est décédé et je lui ai redonné la vie. »

Lane a été sauvé la journée du sixième anniversaire de sa fille. Quelques jours plus tard, il a été capable de reprendre ses activités habituelles et de célébrer Noël avec sa famille.

« Leur fille de 8 ans m’a écrit une lettre que j’ai encadrée et affichée dans ma chambre » affirme Dylan. « Elle écrit : “Cher Dylan, Je sais que tu crois que tu n’es pas un héros, mais tu l’es pour moi. Je sais que tu travaille comme cuisinier dans un restaurant. Mon père m’a enseigné comment cuisiner”. »
L’épouse de Lane est d’accord avec sa fille. « Si cela n’avait été de Dylan, ma vie serait complètement différente, » dit-elle. « Il a sauvé un père et un mari. »

Le Programme de RCR et défibrillation au secondaire a été mis sur pied au Bluevale Collegiate Institute grâce au partenaire communautaire principal, Kitchener-Waterloo Emergency Medical Services, les partenaires provinciaux, le Gouvernement de l’Ontario et Hydro One, et les partenaires du secteur de la santé AstraZeneca Canada, Sanofi Canada et Amgen Canada.

La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne (ACT) est un organisme de bienfaisance national, maintes fois primé dont la mission est d’enseigner la RCR et la défibrillation dans toutes les écoles secondaires du Canada. ACT trouve le financement nécessaire pour offrir aux écoles la formation des enseignants les mannequins gratuitement. Et, ACT guide les écoles lors de la mise sur pied de ce programme et pour en assurer la pérennité. À ce jour, plus de 3,6 millions de jeunes ont appris la RCR de leurs enseignants par l’entremise de ce programme qui sauve des vies.